Le changement, c’est maintenant

On nous a récemment demandé si l’on pensait avoir changé depuis notre départ. Arrivés à la moitié du périple (au moins pour Thib qui rentre mi juin), c’est un moment opportun pour se poser la question …

Alors OUI, on a complètement changé ! On est clairement plus les mêmes personnes qu’il y a 3 mois …

  • Baboss à 100%, on vit avec 3 € par jour, on a arrêté la viande et on ne mange quasiment plus que du riz.
  • Helena apprends la guitare et ne se déplace plus sans l’instrument. Elle envisage d’ailleurs de se la faire tatouer sur le mollet.
  • Conscients de notre empreinte écologique, on ne se lave plus que tous les deux jours ; et pour les cheveux c’est 1 fois par semaine.
  • Enfin, et surtout, plus matérialistes pour un sou et totalement humanistes, on ne pense plus jamais à notre bonheur personnel et ne nous delectons plus que de notre rapport aux autres.

image

Foutaises ! En réalité, avant on aimait pas trop les gens … Maintenant on les déteste ! Et Vlan !

Soyons sérieux … Pas vraiment de changements radicaux de nos petites personnes mais malgré tout quelques évolutions notoires :

  • Héléna sait lire une carte et se repérer au soleil.
    Encore un peu et on la laisserait presque conduire un scooter.
  • On a perdu l’un envers l’autre le peu de pudeur qui nous restait. La faute aux portes de toilettes absentes dans un gite sur deux.
  • On apprend ce qu’est de partager notre vie 24h/24. Et on peut dire que ça se passe bien. On parlait d’ailleurs hier soir de la valeur du silence. Le changement en fait, plus que d’être tout le temps ensemble, c’est de ne jamais être seul. Encore une fois, on est au top.image
  • On vit avec quelques tee-shirts et on a a peu près perdu l’envie d’en avoir d’autres.
    Désormais plus d’habits blancs dans le lot, le plus clair qu’il nous reste est un vague blanc jauni.
    A ce sujet on est devenu des pro de la lessive à la main … Et du bouclage de sac quotidien.
  • D’ailleurs l’expression « on passe à la maison ? » a un peu changé de sens. La maison maintenant c’est le lieu où on a laissé notre sac a dos pour la journée.
    On se déplace sans trop de galères, c’est d’ailleurs devenu assez fluide. On glisse tranquillement et à peu près sans accrocs. Il faut dire que l’itinérance en Asie en 2016 n’est pas si difficile …
  • Sinon, ça fait 3 mois qu’on ne s’est pas fait à manger. Vive le Resto.
    On mange partout, notamment dans la rue. Plus trop de questions sur les aliments, leur cuisson, leur lavage etc.
    On a pas encore réussi à arrêter la viande, même si on aimerait bien. Pour être honnêtes, on a pas non plus tellement essayé …
    On n’a par contre toujours pas gouté de grillons, pâtes de poulets frites ou serpent.image
  • Du coup on vous passe les détails mais on a découvert de nouvelles sensations dans nos bas ventres au fil de ces quelques semaines.
    Thib s’est d’ailleurs découvert une amie, la douchette à côté des toilettes. Version asiatique du PQ, c’est plutôt pas mal quand le besoin est régulier.
  • Côté corporel c’est à peu près tout. Pas encore de tattoo ni de dread locks ; même si Héléna est sur la voie…
  • Sinon, comme vous vous en doutez, on n’a pas très envie de rentrer et encore moins de partir rebosser. On s’y fait bien à cette petite vie de vacanciers voyageurs…
    Et nos journées sont si riches 🙂
    A ce sujet, on manque de temps. Franchement, on l’aurait pas parié. Quasiment même pas le temps de lire, de glander ou de se prélasser devant un film.
  • Enfin, aussi, surtout, on se rend compte que les amis et la famille nous manquent. Qui l’eût cru d’ailleurs ?
    Mais la bouffe aussi. D’ailleurs on attends toujours notre gigot !

Bécots

image

 

5 réflexions sur “Le changement, c’est maintenant

  1. Chanchan wurst dit :

    Vous aussi vous nous manquez !
    Mais bon c’est une riche expérience ! C’est bien connu : les voyages forment la jeunesse !

  2. Faty dit :

    À part le gigot si tattoo, que faut il rajouter ?
    Mais si Thib revient avec une souchette encrée sur une de ses chevilles je comprendrais .
    Un régal de lecture .
    Faty

Les commentaires sont fermés.