Bombaisés d’Inde

Désolé tata, désolé mama, tu ne trouveras pas ici la prose acérée d'Héléna !

Plus qu'un récit sur les aventures de la journée, c'est une réflexion que je partagerai aujourd'hui.

Une impression, un ressenti, un affrontement entre les idées que nous avions en tête et l'effet que nous a fait cette ville depuis notre arrivée.

Bombai...

Nous quittions Paris avec certaines appréhensions. On nous avait parlé de l'Inde notamment pour son extrême pauvreté ; on savait aussi d'expérience que c'est dans les grandes villes qu'elle se concentre, se ressent le plus, c'est aussi dans les grandes villes qu'elle pèse le plus...

Mumbai est sans conteste un grande ville (15 millions d'habitants).

En réalité Mumbai est surprenante. Cela commence dès la sortie de l'aéroport... C'est beaucoup plus souple qu'on l'eût imaginé. Pas de faux taxi qui vous saute dessus, pas de vendeurs à la sauvette, pas de sollicitations... Rien de très différent de chez nous finalement.
Hormis peut être les bureaux de change qui ont la particularité d'avoir les billets rangés dans des tiroirs en bois non fermés.

Dans la ville c'est pareil, on ne vous sollicite presque pas (à l'exception de la zone très touristique du sud), en tout cas on comprends (généralement) ce que le mot non signifie (fait quand même attention au sens dans lequel tu bouges ta tête).

Le touriste n'est d'ailleurs pas un pigeon, il paye le même prix que le Mumbaïkar. Tous les produits sont vendus à prix fixes et les transports privés facturés au compteur (il faut parfois demander pour qu'il lance le compteur).
Les blancs que nous sommes n'ont pas à avoir peur de payer 100 roupies de trop, ouf !

La négociation reste par contre toujours de mise pour certains produits et services (nuit d'hôtel, souvenirs, agents de voyages ...).
Envoyez les acheteurs  ! [ndlr acheteur est un métier] A défaut, ici on fait avec le commercial de l'équipe (ex-commercial !)

Bombai, de ce qu'on en a vu, c'est aussi la ville des contrastes. Ici le range rover flambant neuf dépose son propriétaire devant un mendiant estropié (on est en Inde), le chauffeur attendra la journée son patron sur le trottoir. Dans un bar le fidèle Sikh siège a côté de son ami, sick lui aussi, mais d'alcool cette fois (je renvois au vomi d'Helena). La femme en sari évolue près de sa cousine bimbo, la techno côtoie la musique traditionnelle.

Les Mumbaïkars (pour ceux qu'on a croisés) sont généralement très sympas.
Comme te l'expliquait Héléna hier (rebaptisée depuis Angelina), pas besoin de faire grand chose pour être attrayant.

Donc on t'arrête dans la rue (pour les photos de famille tu le sais désormais), mais aussi tout simplement pour t'aider, te parler. Où vas tu ? D'où viens tu ? Je vais t'aider a descendre du métro ; voilà mon conseil ...
Il faut avouer que c'est assez agréable de trouver ton chemin avant même de te constater que tu ne sais pas où tu vas.

Parfois même les gens qui ne parlent pas anglais veulent discuter avec toi ! C'est évidemment assez cocasse ...

Pour du beau il y a aussi du moins beau. Les homme reluquent ta femme (c'est vrai qu'elle est belle) et peuvent se comporter comme des animaux dans les transports. D'ailleurs on trouve des wagons uniquement pour les femmes (et on comprends pourquoi).
Dans les grandes gares aux heures de pointe, mieux vaut sauter du wagon en marche car si tu attends trop, tellement de monde voulant entrer en même temps, tu n'auras plus la chance de descendre. A ce moment la c'est l'émeute, ou la guerre.

On nous a prévenu, "Mumbai ce n'est pas l'Inde". La suite au prochain épisode...

Je finis cet article dans un bus couchette vers goa. Notre voisin chante et se sert de son téléphone pour la musique ... En faisant défiler les sonneries ... Charmant. Voilà une belle nuit qui s'achève.

NDLR : Bombai à été rebaptisé Mumbai pour mettre fin à l'influence portugaise.

6 réflexions sur “Bombaisés d’Inde

  1. MarieMTV dit :

    Ca donne envie. C’est cool que ca vous plaise. Quand aux animaux, la bas ils sont mille fois plus de mecs que de nanas alors forcément, que des mecs entre eux… Ou presque. Veille bien sûr ta Blake Lively de Goa 😉

  2. Chantal dit :

    Très belle prose également !!dans laquelle on reconnaît bien Thib!!! Vous êtes si complémentaires , j’adore vous lire , c’est passionnant !
    Bisous

  3. Joelle dit :

    Prose différente mais tout aussi intéressante qui donne envie d’aller découvrir. Et les photos sont toujours aussi chouettes.

  4. Herve dit :

    Incredible India comme ils disent. 🙂
    C’est super si vous vous habituez à ce pays et votre séjour ne fait que commencer. A l’occasion prenez les trains mais pas le « Sleeper » Class, préférez le 3-Tier AC qui est plutôt cool (et climatisé, on vous file une couverture, etc). C’est vrai qu’on n’est pas forcément sollicité à Bombay, on l’est un peu plus à Delhi pour les transports, ou encore à Agra si vous y allez (mais comment aller en Inde sans voir le fabuleux Taj Mahal).
    Profitez bien de toutes les beautés que ce pays a à vous offrir ! 🙂

Les commentaires sont fermés.